Le ministère de la Justice recrute 600 conciliateurs

­Le ministère de la Justice recrute 600 conciliateurs en 2017, relations humaines, ­­ 3 ans d’expérience juridique. Une formation est prévue pour ce statut d’auxiliaire de justice assermenté

Le conciliateur de justice a pour mission de permettre le règlement à l'amiable des différends qui lui sont soumis. Il est chargé d'instaurer un dialogue entre les parties pour qu'elles trouvent la meilleure solution à leur litige, qu'elles soient personnes physiques ou morales.

Télécharger la plaquette en cliquant ci-dessous.

Plaquette conciliateur de justice

Format: PDFPoids: 397,61 ko

Télécharger

Compétences

 Le conciliateur de justice peut intervenir pour des :

  •      problèmes de voisinage (bornage, droit de passage, mur mitoyen)
  •     différends entre propriétaires et locataires ou locataires entre eux
  •     différends relatif à un contrat de travail
  •     litiges de la consommation
  •     impayés

Justice affiche
La campagne de recrutement a commencé.

Qu’est-ce que la conciliation ?

La conciliation est un mode de règlement amiable de litiges de la vie quotidienne. Elle peut intervenir en dehors de tout procès, ou devant un juge ou être déléguée à un conciliateur de justice.
Le conciliateur de justice est un auxiliaire de justice assermenté et bénévole qui est nommé sur proposition du juge d’instance par ordonnance du premier président de la cour d’appel.

Le conciliateur peut être saisi directement par l’une des parties ou par les deux parties. En cas d’échec, le conciliateur informe les parties qu’elles peuvent saisir la juridiction compétente si elles le souhaitent.

Plus d'informations sur Conciliateurs de France : www.conciliateurs.fr / www.justice.fr