Ne remettez pas vos soins à plus tard, trouvons des solutions ensemble

Au niveau local, la CPAM de l’Artois déploie un dispositif dénommé AVENIR pour « Accompagner et Vaincre les Exclusions, les Non-recours, les Incompréhensions et les Ruptures »

Il vise à repérer et à accompagner les personnes en situation de fragilité, méconnaissant leurs droits administratifs, rencontrant des difficultés pour accéder aux soins voire renonçant à se soigner. L’objectif du dispositif est d’accompagner les assurés jusqu’à la réalisation effective de leurs soins.

Le renoncement aux soins

Les agents de la CPAM de l’Artois détectent les personnes en situation de renoncement aux soins et leur proposent un accompagnement personnalisé afin de faire le point sur leurs droits, les guider vers les professionnels de santé et obtenir les aides dont ils ont besoin afin de réaliser leurs soins.

Les soins pour lesquels les assurés renoncent le plus sont les soins dentaires, les consultations ophtalmologiques et les consultations chez les spécialistes.

Les trois principales raisons du renoncement aux soins :

  • Le reste à charge à payer trop élevé
  • L’avance de frais
  • Les délais de rendez-vous trop longs et les difficultés à trouver un spécialiste

Le risque de renoncer aux soins est plus important pour :

  • Les familles monoparentales et les personnes vivant seules
  • Les personnes sans activité professionnelle
  • Les personnes sans complémentaire santé et/ou qui n’ont pas de médecin traitant déclaré

SOINS

Un accompagnement personnalisé de l’assuré

L'Assurance Maladie de l’Artois met en place un suivi personnalisé, en plusieurs étapes, jusqu'à la réalisation effective des soins :

L'accès aux droits

  • Un bilan exhaustif de la situation est effectué. Il permet d’identifier les éventuels droits non-couverts et les aides dont l’assuré peut bénéficier.

L'accès aux soins

  • L'orientation dans le parcours de soins pour guider l'assuré, si besoin, vers des professionnels de santé.
  • Un travail en lien avec l'ensemble du réseau partenarial.
  • Un éventuel accompagnement d'ordre financier pour diminuer le montant des restes à charge.

Notre accompagnement s’effectue par contacts téléphoniques (via le 3646), e-mails (via le compte ameli), ou lors de rendez-vous physiques selon les besoins de l’assuré.