Patrimoine minier en danger

Parmi les 353 éléments du Bassin minier Patrimoine mondial, 11 sont en danger !

Depuis 2012, le Bassin minier Nord- Pas de Calais est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, non seulement parce qu’il a contribué à l’écriture d’une page majeure de l’histoire de l’Humanité – la révolution industrielle et l’industrialisation – mais aussi parce qu’il est un lieu symbolique de la condition ouvrière. Plus grand bassin charbonnier français, il a pleinement participé au développement industriel, économique et social de la France pendant près de trois siècles (1720-1990) et à la construction de l’Union européenne.

Patrimoine du monde, le Bassin minier côtoie désormais le Taj Mahal et les Pyramides d’Egypte mais il n’en demeure pas moins que certains éléments de ce patrimoine minier, porteurs de cette prestigieuse reconnaissance, sont fragiles et menacés.

Si un grand nombre d'entre eux sont en très bon état, ou en voie d'être réhabilités, 11 sont dans un état préoccupant nécessitant a minima des travaux de mise en sécurité à court terme. Dès 2017, la Mission Bassin Minier, en tant que gestionnaire avec les services de l’État de cette inscription, a signé avec la fondation du patrimoine un partenariat dont l'objet principal était de lancer une souscription à destination du grand public, particulièrement les habitants du territoire pour alerter et sensibiliser sur l'existence de ce patrimoine en danger.

Vous souhaitez en savoir plus

visu bmu